Septembre 2012 | Vol. 3 | N°3

Un outil de benchmarking des programmes de e-learning en entreprise

Par

Un moyen de favoriser l’évaluation et l’amélioration continue des pratiques

Afin de soutenir les partenaires impliqués dans la mise en œuvre des programmes européens, les auteurs de l’étude commanditée par la Commission européenne, Benmarking Policies and Initiatives in support of e-learning for Enterprises in Europe ont élaboré un outil de benchmarking qui permet d’analyser et d’évaluer les programmes et les pratiques favorisant le e-learning en entreprise.

Le benchmarking (en français référenciation ou étalonnage) est un processus d’analyse et d’évaluation d’une pratique, ou encore d’un programme, qui s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue. L’exercice consiste à se comparer à un point de référence standard selon des indicateurs objectifs. On établit ensuite un plan d’action afin de se rapprocher des meilleures pratiques.

Outre la possibilité de situer les initiatives selon plusieurs dimensions du e-learning en entreprise, l’utilisation de cet outil permet de mettre en lumière trois aspects des programmes et pratiques de e-learning en entreprise.

  • Les stratégies et les modèles : politiques, mesures, programmes, actions, initiatives, lignes directrices, standards, orientations, critères de qualité, mesure de compétences, partenariats stratégiques…
  • Les processus : actions de formation, développement et implantation d’infrastructures, communication, évaluation des pratiques, développement de partenariats…
  • Les résultats et les impacts : participation des entreprises, construction et partage de savoirs, sensibilisation et satisfaction des entreprises, quantité et qualité de la formation, changements organisationnels, innovation, durabilité et évolutivité des initiatives, transférabilité….

Pour ces trois volets, les auteurs définissent d’une part des critères et d’autre part des indicateurs qui les précisent. Les critères sont des principes, des éléments considérés pour analyser, évaluer et juger chacun des aspects. Les indicateurs quant à eux permettent la mesure des critères. Ce sont des informations qui se veulent objectives, précises, rattachées au contexte, qualitatives et quantitatives. De même, les indicateurs permettent de mesurer l’évolution des initiatives à travers le temps.

Le tableau suivant illustre les critères de l’outil de benchmarking produits pour comparer les initiatives de e-learning en entreprise. Il présente aussi des exemples d’indicateurs.

La démarche sous-jacente à l’utilisation d’un outil de benchmarking est plus large que d’établir une mesure et un jugement en regard des critères précisés. Il s’agit également de documenter les pratiques et de s’inscrire dans un processus d’amélioration continue. L’outil présenté par les auteurs inclut donc des sections pour documenter les initiatives, identifier les actions d’amélioration aux programmes (plan d’actions) et préciser les collaborations possibles avec les autres participants à l’exercice de benchmarking.

Extrait

Les projets de e-learning en entreprise foisonnent empruntant de multiples formes. La Commission Européenne propose une démarche d’évaluation inspirante issue d’une recherche en profondeur sur une trentaine de « bonnes pratiques ».

Observatoire compétences-emplois (OCE)
1205, rue Saint-Denis
Pavillon Paul Gérin-Lajoie, local N-5920
Montréal (Québec), Canada
H2X 3R9
Voir sur la carte

Téléphone : 514 987-3000 poste 1085
Courriel : oce@uqam.ca