L’adéquation entre la formation et l’emploi : le cas de la formation sur mesure dans l’enseignement supérieur à Montréal

Depuis la fin des années 1980, les établissements d’enseignement postsecondaire québécois offrent différents services de formation visant à répondre aux besoins du marché du travail. L’un de ces services, la formation sur mesure (FSM), a pour objectif de répondre spécifiquement aux besoins d’une organisation en offrant de la formation directement sur les lieux de travail. La recherche s’intéresse à la façon dont les établissements d’enseignement s’assure que ces formations soit en adéquation avec l’emploi.

Objectifs de la recherche

L’objectif principal de la recherche est de contribuer à l’avancement des connaissances sur la question de l’adéquation entre la formation et l’emploi par l’étude de la formation sur mesure dans les établissements d’enseignement postsecondaire de la région de Montréal. Plus précisément elle vise à :

  • Comprendre comment l’adéquation formation-emploi est établie en formation sur mesure
  • Dégager les processus par lesquels cette adéquation est établie
  • Comprendre la contribution des établissements d’enseignement dans le développement économique

Principaux résultats

La recherche montre que pour assurer l’adéquation formation-emploi dans la formation sur mesure, les établissements d’enseignement postsecondaire déploient d’importants efforts pour se positionner sur le marché de la formation continue. Certains recourent essentiellement à une stratégie de niches, tandis que d’autres s’appuient sur l’expertise de leurs formateurs (internes ou externes). Les cégeps ont tendance à se positionner dans les secteurs d’activité où ils ont développé une expertise provenant de l’enseignement régulier (DEC), de la formation continue (AEC) ou encore d’un Centre collégiaux de transfert de technologies (CCTT), alors que les universités ont plutôt tendance à se positionner dans des domaines disciplinaires plus génériques parce qu’ils ont accès à une expertise issue de la recherche des professeurs, de l’expertise des chargés de cours ou de l’expérience professionnelle de consultants reconnus.

De manière générale, l’étude montre que les établissements ont développé trois grands processus pour assurer l’adéquation de la formation sur mesure :

  • Se doter d’une vision des tendances du marché du travail par des activités de veille et des études de marché
  • Recruter de formateurs qui sont des experts du domaine et qui communiquent facilement avec les entreprises
  • Analyser rigoureusement les besoins de formation et évaluer les activités de formation

 

Référence complète

Doray, P., B. Simoneau, F. et Solar-Pelletier, L. (2016). L’adéquation entre la formation et l’emploi : le cas de la formation sur mesure dans l’enseignement supérieur à Montréal. Montréal : Université du Québec à Montréal (UQAM), Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST), Observatoire compétences-emplois (OCE).

Partenaire

Équipe de recherche

Pierre Doray, chercheur principal
Felix B. Simoneau, professionnel de recherche
Laurence Solar-Pelletier, professionelle de recherche

L’Observatoire compétences-emplois (OCE) est un centre de recherche et de transfert de connaissances sur le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’oeuvre basée à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). L’OCE regroupe des chercheurs et des professionnels de différentes disciplines qui ont une expertise fine du domaine.

Sa mission est d’alimenter la réflexion, la prise de décision et l’action des acteurs du marché du travail et ainsi de contribuer au développement des compétences de la main-d’oeuvre au Québec.

Observatoire compétences-emplois (OCE)
1205, rue Saint-Denis
Pavillon Paul Gérin-Lajoie, local N-5920
Montréal (Québec), Canada
H2X 3R9
Voir sur la carte

Téléphone : 514 987-3000 poste 1085
Courriel : oce@uqam.ca