Juin 2014 | Vol. 5 | N°2

Mot de la redaction

L’industrie manufacturière, longtemps en déclin dans les pays développés, reprend de la vigueur tout en se transformant profondément. Pour être compétitive, elle doit maintenant fabriquer des produits à valeur ajoutée, ce qui nécessite une main-d’œuvre qualifiée. Or, il y a un décalage important, dans cette industrie, entre l’offre et la demande de compétences. L’enjeu est soulevé dans plusieurs pays, notamment anglos-saxons, mais au Québec, il n’y a pas ou peu de réflexion sur le sujet. Le temps presse pourtant et c’est dès maintenant qu’il faut entreprendre des actions pour assurer la compétitivité de nos entreprises manufacturières. C’est ce qui a motivé le dossier de ce numéro, conçu  autour d’un article central, qui résume la problématique. Un deuxième article porte sur les compétences recherchées et un troisième, sur les pistes de solution. Enfin le cas exemplaire de l’AMTEC, aux États-Unis, est brièvement présenté.

Dans ce numéro, il est aussi question de l’apprentissage en ligne, plus répandu qu’on ne le croit et d’une approche nouvelle d’évaluation des impacts de la formation : le retour sur les attentes.

En primeur, visionnez les vidéos des conférences de notre événement du printemps. Pour ceux et celles qui se heurtent aux limites des notions formelinformel appliquées à la formation en entreprise, nous recommandons la première conférence de Stephen Billett.

Facebook
Google+
https://oce.uqam.ca/publication/juin-2014-vol-5-n2">
LinkedIn