Décembre 2017 | Vol. 8 | N°2

Mot de la redaction

Ce mois-ci, l’Observatoire présente une nouvelle pratique d’ingénierie de formation. Avec les acteurs de l’industrie, en s’appuyant sur les technologies collaboratives, les collèges Vieux-Montréal et Limoilou anticipent les besoins de formation, développent de nouveaux programmes et les actualisent en temps réel. Il est aussi question du défi démographique et économique du Québec et des solutions qui sont actuellement mises de l’avant. Alors que l’on préconise l’apprentissage en milieu de travail et l’allongement de la vie active, des chercheurs montrent que ces orientations ne sont pas nécessairement compatibles à long terme. Autre sujet de réflexion, l’école secondaire qui ne permet pas de qualifier tous les jeunes. C’est un problème archi-connu pour lequel nous sommes désarmés. Nous présentons un modèle mis de l’avant aux États-Unis, les “Multiples Pathways”, qui invite à penser autrement l’organisation de cet ordre d’enseignement. Enfin, deux recherches ont retenu notre attention. Une première de l’IRSST sur les Parcours de formation axée sur l’emploi (PFAE). Cette recherche apporte un regard différent sur ce programme qui fait l’objet de nombreuses critiques depuis sa mise en application. Elle donne à voir des pratiques enseignantes peu connues et soulève un enjeu préoccupant, la santé et sécurité des stagiaires. Une seconde recherche, celle-ci du Groupe de recherche TRASPOL, sur l’adéquation formation-emploi dans les entreprises. Il y est question des implications concrètes de cet enjeu dans les PME manufacturières.

Sylvie Ann Hart et Félix B. Simoneau

Facebook
Google+
https://oce.uqam.ca/publication/decembre-2017-vol-8-n2">
LinkedIn