Février 2015 | Vol.5 | N°4

 

Mot de la rédaction

L’écart entre l’école et l’industrie manufacturière se creuse dû à l’évolution technologique et la mondialisation des marchés. Rigide et coûteux, le « tout à l’école » du siècle dernier est devenu difficile à maintenir. Face à cette situation, nombreux sont celles et ceux qui estiment que l’on doit aller vers la formation alternée, voire duale. Mais qu’est-ce que la formation duale ? Est-ce que nous avons au Québec des expérimentations qui s’y apparentent déjà ? Notamment, du côté de l’alternance travail études ? Et puis, sommes-nous prêts à considérer l’entreprise comme un partenaire éducatif à part entière ? Voilà des questions qui balisent le dossier de ce numéro consacré à la formation duale et alternée. Nos événements du printemps 2015 portent aussi sur ce thème. Vous recevrez le programme très bientôt, mais vous pouvez déjà le consulter sur notre site internet à la rubrique « agenda » et vous inscrire dès maintenant.

La Loi sur les compétences a fait l’objet de remises en question ces derniers temps. Cette loi comportent aussi des avantages qui font moins les manchettes. Nous avons sondé la littérature internationale, pour équilibrer le débat. Dans ce numéro, il est aussi question de l’agrément des formateurs de la CPMT et d’Emploi-Québec, un dispositif dont on peut dire qu’il est victime de son succès. Là aussi nous avons sondé la littérature internationale sur des dispositifs comparables pour constater que le nôtre mériterait d’être resserrer quelque peu tout en évitant, bien sûr, de trop l’alourdir et ça, c’est tout un défi.

Le président du Conseil international de l’éducation des adultes était de passage au Québec l’automne dernier. Grande pointure de l’éducation des adultes, Alan Tuckett a joué un rôle central pour l’avancement de l’éducation et de la formation des adultes dans le monde. Il est venu rappeler l’importance de la formation tout au long de la vie, en déplorant que son financement soit encore trop marginal. Faute d’avoir filmé la conférence, nous consacrons un article à ses propos.

Enfin, il y a du nouveau à l’Observatoire. Désormais, le bulletin paraîtra mi-mai, début septembre, mi-novembre et mi-février. Les numéros de décembre et de juin, qui tombaient juste avant les vacances, étaient moins lus que les autres. D’où ce changement.

Articles

Opportunités de développement professionnel dans le milieu manufacturier

Opportunités de développement professionnel dans le milieu manufacturier

La langue française est démunie pour décrire l’apprentissage en milieu de travail et plus encore, lorsqu’il s’agit d’entreprises manufacturières. Pensons à ces expressions malheureuses que sont « formation sur le tas » et « entraînement à la tâche ». La première...

La formation duale en Suisse vue de l’intérieur

La formation duale en Suisse vue de l’intérieur

L’année 2014 marque les dix ans de la loi suisse sur la formation professionnelle, caractérisée par le succès de la formation duale. Comme en Allemagne, c’est la principale voie de la formation professionnelle et technique. En 2011, 68 203 jeunes suisses choisissaient...

L’Observatoire compétences-emplois (OCE) est un centre de recherche et de transfert de connaissances sur le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’oeuvre basée à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). L’OCE regroupe des chercheurs et des professionnels de différentes disciplines qui ont une expertise fine du domaine.

Sa mission est d’alimenter la réflexion, la prise de décision et l’action des acteurs du marché du travail et ainsi de contribuer au développement des compétences de la main-d’oeuvre au Québec.

Observatoire compétences-emplois (OCE)
1205, rue Saint-Denis
Pavillon Paul Gérin-Lajoie, local N-5920
Montréal (Québec), Canada
H2X 3R9
Voir sur la carte

Téléphone : 514 987-3000 poste 1085
Courriel : oce@uqam.ca